Comment marche le fonds d'investissement immobilier en France ?

Comment marche le fonds d'investissement immobilier en France ?

Le fonds d'investissement immobilier qui se traduit par un placement en commun pour l'acquisition d'un bien immobilier intéresse les investisseurs, quelle que soit leur capitale. Car s'il ne nécessite qu'une petite somme en guise de mise de départ, il permet d'acquérir des biens de prestiges. Modalité de participation, les prérequis et les résultats, tour d'horizon sur le fonds d'investissement immobilier en France.

Le fonds d'investissement immobilier, mode de fonctionnement ?

Le fonds d'investissement immobilier est une forme de placement qui repose sur la participation au financement des biens immobiliers. Il fonctionne sur la base d'un regroupement de capitaux investis dans la pierre qui permet aux actionnaires de départager les coûts et les bénéfices relatifs à un bien.

Les fonds d'investissement immobilier sont constitués soit par l'intermédiaire des banques, des organismes de financement ou des particuliers… via le marché boursier. Dans la pratique, la participation à un fonds d'investissement immobilier en France commence généralement par une mise souvent modeste. Le minimum pour participer est de 100 euros, une somme qui pourrait même descendre à 50 euros.

Cette petite somme permet à tout type d'investisseur d'avoir la chance d'effectuer un placement sur des biens de prestiges. Ce qui fait du fonds d'investissement immobilier ou la pierre papier l'une des classes d'actifs les plus intéressantes pour les investisseurs quel que soit leur capital de départ.

Les prérequis pour un fonds d'investissement immobilier en France

Si se lancer dans la constitution d'un fonds d'investissement immobilier en France permet d'investir avec une petite somme, mais avec les soucis de gestion de bien en moins, il faut toutefois connaitre certains éléments. Le choix du capital à investir est l'élément de base pour constituer un fonds d'investissement immobilier.

Malgré la possibilité de miser à partir de seulement 50 euros, il faut toutefois penser à la rentabilité et le risque. Définir l'objectif du placement permet aussi de mieux situer le fond de départ. Il faudra alors se référer aux différents chiffres de rendement. S'ensuit également le choix du bien de l'investissement, mais aussi l'affectation de celui-ci.

Toutes ces opérations doivent toujours être effectuées en considération des éventuels gains par rapport au fonds d'investissement immobilier. Le marché de bourse relatif au fonds d'investissement immobilier est multiple. Il faut également les prendre en considération avant d'investir. Parmi les plus connus, il y a notamment les Scpi ainsi que le FCP, mais aussi les OPCVM ou la SICAV.

Le résultat escompté d'un fonds d'investissement immobilier

Un fonds d'investissement immobilier est particulièrement dissuasif compte tenu de sa valorisation élevée et de ses rendements également supérieurs à d'autres formes de placement.

Toutefois, comme tout type de placement, le capital investi dans un fonds d'investissement immobilier n'est jamais garanti contre les risques et pourra alors baisser en valeur.  Il est tout à fait possible de faire un placement réussi dans un fonds d'investissement immobilier grâce au savoir-faire de certains gestionnaires de patrimoine tels que Frédéric Hottinger.

Ce professionnel dans le milieu financier pourra notamment intervenir à tout moment pour assurer une meilleure performance sur les fonds d'investissement immobilier. La performance sera à cet effet global incluant la valorisation des actifs notamment du bien ainsi que de l'action, mais aussi le montant des loyers.

Autres articles

Qu'appelle-t-on un fonds commun de placement immobilier ?

Participer à un fonds commun de placement immobilier est pratiquement incontournable en matière d'investissement. Il s'agit d'un placement des...